Es-Cargo.qc.ca
Précédente Suivante

Mardi le 21 octobre 2003
Déjà un peu plus de 3 semaines que nous sommes déménagés; le temps file, les choses se mettent en place et les $$$ s'envolent aussi vite que les feuilles mortes. Heureusement que ça va se calmer pendant l'hiver qui sera une période de réflexion et de planification.
Pour commencer, on s'est procuré de l'équipement pour les travaux de défrichage. On a donc un conteneur pour entreposer les matériaux, un VTT usagé en bonne condition, une scie à chaîne et des outils pour nous aider à déplacer les arbres que nous devrons abattre. On fait la connaissance d'outils dont on ne soupçonnait même pas l'existence. Savez-vous ce qu'est un "cant hook" ou "levier de débusquage"? Steve nous a donné son vieux catalogue de Lee Valley et on a passé des heures de plaisir à découvrir les outils qui nous seront utiles l'été prochain. Ils ont vraiment tout plein de gadgets plus intéressants les uns que les autres. Pour l'instant on a juste commandé 2 livres de référence et une superbe tablette quadrillée pour dessiner nos plans.
La longue fin de semaine de l'action de grâce aura permis de faire plein de choses; la température était magnifique et les frères et sœur d'Alain ont été d'une aide précieuse. Samedi, André a percé des ouvertures pour faire de la ventilation dans le conteneur qui nous sert d'entrepôt. Dimanche, Geneviève nous a aidé à prendre des relevés pour calculer la pente du bout de terrain où nous voulons construire. Lundi, Jean-François, Caroline et les enfants sont venus voir les couleurs.
Nous avons aussi fait les démarches pour se séparer le terrain et faire enregistrer le chemin, étapes nécessaires pour obtenir le permis de construction. Les arpenteurs sont venus prendre les mesures et ont préparé les plans que nous sommes allés porter à la municipalité ce matin. D'ici 2 semaines ça devrait être rendu à Québec et en revenir dans environ 2 mois. Après cela on verra si on veut donner un nom à notre chemin; on a pensé à la "rue des escargots".
Sur le terrain, Alain a déplacé des poutres de cèdre qui avaient été laissées le long du chemin près de l'entrée car des voleurs sont venus se servir la semaine dernière. Depuis que le bois traité n'a plus la cote, le cèdre a pris de la valeur et c'est ainsi qu'il disparaît à vue d'œil. Ça nous a permis de commencer un inventaire du bois disponible pour nos poutres de toit. Il faut aussi voir les arbres à abattre et décider si on en fait des planches avant que l'hiver ne s'installe trop.
En parlant de l'hiver, la nuit dernière il est tombé plus de 15cm de neige et c'est à peine si ça a fondu un peu aujourd'hui. Demain matin le tout devrait être bien gelé et impossible à pelleter…

Précédente Suivante