Es-Cargo.qc.ca
Précédente Suivante

Jeudi le 3 décembre 2004
Meilleurs voeux à tous!
Déjà Noël et ça fait 3 mois qu'on n'a pas donné signe de vie!
Je m'empresse de vous mettre au courant des quelques développements et découvertes intéressantes. Le plus important étant assurément que nous faisons des progrès auprès de la municipalité. Ils ont décidé de demandé un avis à un architecte (très conventionnel) sur le potentiel de notre projet et celui-ci a été favorable, sous certaines conditions. L'urbaniste doit maintenant préparer les textes et le tout doit passer devant conseil. À partir de là, le processus prendra environ 2 mois, ce qui nous reporte au moins en février.
On nous a aussi confirmé que nous aurons absolument besoin de la signature d'un architecte ou d'un ingénieur sur les plans. Ça limitera de beaucoup la grandeur du morceau de maison qu'on pourra se permettre de construire parce que cette signature va représenter une grosse proportion du budget.
Une autre décision est en train de se modifier pour la conception du toit. Il reste encore plusieurs choses importantes à régler mais l'utilisation des billots de bois semble être écartée. Les ingénieurs de nos jours ne travaillent qu'avec des poutrelles se qui rendrait difficile l'approbation de nos plans sans compter qu'il faudrait faire classer chaque billot. Ça compliquait également l'isolation du toit. Nous pensons donc faire de la planche avec nos arbres et acheter des poutrelles qu'un ingénieur aura calculé pour la charge de neige et de végétation.
En lisant le numéro d'automne de "La maison du 21e siècle", l'idée d'isoler le toit avec de la laine de mouton m'a charmée. J'ai eu la chance de rencontrer les initiateurs de cette technique ici au Québec lors de la "Fête Bio Paysanne" à la Tohu ainsi qu'à la réunion dont je vous parle un peu plus loin. Il s'agit d'une coopérative d'artisans qui fabriquent des maisons pièce sur pièce et qui distribue des produits écologiques connexes: Les habitations Apex de St-Boniface-de-Shawinigan.
Du côté des découvertes, j'ai pris contact avec Archibio. C'est un regroupement pour la promotion de la construction écologique. En octobre, ils nous ont écrit une lettre de soutien qu'on a présenté à la municipalité. La semaine dernière, j'ai assisté à une première réunion de travail d'Archibio et je suis très emballée. Il y avait là beaucoup de beau monde, bourré de talent et d'enthousiasme. Des comités sont déjà formés pour préparer des interventions dans plusieurs domaines et je pense que les choses vont bouger grâce à eux.Ils partagent les bureaux avec EcoHabitation.com qui a un site très intéressant où retrouver une foule d'informations sous forme de fiches techniques.


J'ai aussi trouvé un lien au département des sciences appliquées de l'université Queens sur l'utilisation de "murs verts" pour nettoyer l'air à l'intérieur des édifices. Je me posais la question au sujet de la ventilation, puisqu'il est maintenant d'usage courant d'avoir une ventilation mécanique avec échangeur d'air dans les maisons neuves. Tout ça implique une dépense énergétique et des problèmes potentiels assez nombreux à mon avis. Premièrement, il en résulte une sécheresse de l'air qui est très désagréable si on n'ajoute pas d'humidificateur au système. Si on le fait, on rencontre alors le problème des moisissures à l'intérieur des tuyaux... et nous préférons ne pas utiliser d'électricité pour faire fonctionner un ventilateur à temps plein, sans compter le bruit et le passage de l'air dans des tuyaux de plastique.
Chez mon frère, les choses avancent bien et j'espère de tout mon coeur que les travaux seront terminés comme prévu avant Noël. Mon souhait est de pouvoir y préparer un bon repas, de sauter dans le bain tourbillon avec décor de sapin enneigé puis de s'amuser au coin du feu. Denis est très fier de son foyer de masse recouvert de pierres qu'il a ramassé sur le terrain même. Le maçon lui a affirmé que ce serait le plus performant qu'il a fait de sa carrière à cause du bon positionnement dans la maison mais aussi parce que les pierres sont très denses.
Avec les gros 15cm de neige qui nous sont tombés dessus hier, on se croirait dans une carte de Noël. Ça me met particulièrement dans l'ambiance pour vous souhaiter à tous plein de petits bonheurs pour le temps des Fêtes. N'oubliez surtout pas que l'essentiel ne s'achète pas...

Précédente Suivante