Es-Cargo.qc.ca
Précédente Suivante









Vendredi le 14 juillet 2006
Bonne fête à nos cousins Français!
Et nous on a perdu notre français, Cyrille est reparti chez lui au début de la semaine pour se remettre à ses projets. Entre le Sénégal et la France, les abeilles, la construction de sa grange et la rénovation de sa maison, il devrait être pas mal occupé dans les mois qui viennent. On ne le remerciera jamais assez de son aide précieuse, on lui souhaite beaucoup de succès et on espère qu'il reviendra nous voir un de ces jours. On lui a promis de l'emmener voir Québec, les baleines et la Gaspésie. Ça nous fera une bonne excuse pour y retourner, on avait adoré le kayak de mer avec les bélugas il y a quelques années.
Ici, les travaux continuent et avancent à pas d'escargots. Avez-vous déjà remarqué comment lorsqu'on les regarde, on dirait qu'ils bougent à peine, mais lorsqu'on les quitte des yeux quelques instants, ils se retrouvent à l'autre bout du monde? C'est un peu comme ça sur le chantier: il y a tant de choses à faire, incluant la vie de tous les jours, qu'on a l'impression de faire très peu de progrès. Mais à la fin de la journée, on regarde la maison et il y a un nouveau petit bout qui est apparu et au bout de la semaine, il y a toute une étape de franchie.
On a d'abord pris le temps d'aller visiter une jeune famille qui se construit une maison en ballots de paille tout près d'ici. Ils étaient venus nous voir il y a 3 semaines et on voulait leur rendre la pareille avant la départ de Cyrille. C'est impressionnant comme chantier, la maison semble immense comparé à la nôtre. Eux aussi sont éloignés du chemin et fonctionnent avec des panneaux solaires. C'était particulièrement intéressant d'échanger avec eux qui sont vraiment dans le même bain que nous, les travaux en sont pas mal au même point et on a pu échanger plusieurs trucs de part et d'autre. On a profité du voyage pour visiter autour de St-Donat et on a déniché quelques belles maisons. Cyrille a ajouté à sa collection de photos de voyage: des maisons et des voitures. Il avait d'ailleurs pris tout un tas de photo de "chars" à sa première balade à Montréal le vendredi du Grand Prix.
Tout ça n'a pas empêché de faire la première couche de boue du nouveau mur comme prévu. Alain a taillé les billots et on les sable avec la meuleuse avant de les fixer en place. Le muret devrait être terminé aujourd'hui ou demain. Dimanche, on attends plusieurs personnes et on pourra ranger les pneus, faire une autre couche de boue, traiter les billots des murets et peut-être même commencer à placer les poutrelles du toit. Hum! Je crois que j'ambitionne un peu... en tous cas c'est sur le menu de la semaine qui vient. On voudrait aussi aller à la chasse aux matériaux. On a reçu une invitation d'un ami de la famille, qui comme ALain, rammasse tout ce qu'il trouve et qui pourrait encore servir. Comme ça fait des années qu'il accumule ces choses, ça doit être une vrai caverne d'Alibaba chez lui. Il a entre autre du fil électrique de gros calibre qui ferait bien notre affaire.
Et j'allais oublier de vous parler du désastre dans notre frigo. Tout d'abord, il faut que je vous explique que nous avons plutôt une sort de grosse glacière qui fonctionne donc sans électricité. C'est un vieux congélateur coffre avec une épaisseur d'isolation supplémentaire et qui utilise le même principe que la maison: la masse thermique pour aider à maintenir la température désirée avec l'apport extérieur de glace. En hiver, il suffit de mettre des bidons d'eau devant la porte et en été pour l'instant nous la fabriquons dans un congélateur qui est chez mon frère. Nous avions lu qu'une méthode facile était de mettre des cannettes de bière dans le fond du coffre, étant donné que le liquide est très efficace pour conserver le froid. Évidemment, cette suggestion vient des États-Unis où la bière est presque de l'eau et ne coûte pas cher. On a donc décidé d'utiliser plutôt des cannettes de boissons gazeuses, c'était en août dernier. Eh bien, en vérifiant qu'il ne s'accumulait pas trop d'eau de condensation dans le fond de notre "frigo", j'ai constaté qu'il y avait un beau dégât à nettoyer. J'ai passé tout un avant-midi à vider et laver tout ça; une douzaine de cannettes s'était percées. Question: si la liqueur perce les cannettes d'aluminium, qu'est-ce que ça fait à notre estomac? En tous cas, on a remplacé les cannettes par des bidons d'eau... et on continue de réfléchir à comment optimiser le système. En fait, nous voulons utiliser la fraîcheur de l'extérieur à l'aide de 2 tuyaux faisant l'échange de chaleur dès qu'il fait 4C ou moins dehors. Il suffit ensuite d'un petit circuit relié à des thermostats pour activer des trappes qui s'ouvrent et se ferment au besoin.

Précédente Suivante