Es-Cargo.qc.ca
Précédente Suivante







Vendredi le 4 août 2006
Le toit est terminé!
Ça y est, nous avons un toit sur la partie arrière. La pose de la fameuse poutre s'est faite sans problèmes; grâce aux nombreux volontaires, personne n'a eu à forcer. On a conclu que c'était un cas de lévitation spontanée. Merci à tout le monde! La famille: oncle Jacques et son fils Luc, papa Gaston, cousins Steve et Pierre, frérot Denis et Charles. Les amis: Johanne et Pierre, Étienne et sa gang, Danielle et Claude nos voisins et Renée qui a passé 2 jours avec nous. Les copines et les enfants ont été des spectateurs très participatifs et les applaudissements ont fusés de toutes parts. Le lunch, la ceuillette de framboises et la baignade ont été forts appréciés et plusieurs sont restés pour faire la dernière couche de boue avant la mise en place du filage électrique. D'ailleurs la nouvelle question sur toutes les lèvres est: "Quelle couleur auront les murs une fois terminés?" Eh bien, il n'y a pas encore de réponse à cette question, il faut qu'on aille chez le distributeur de pigment pour faire notre choix et ça ne presse pas pour l'instant.
Par contre, dimanche a été une grosse journée parce que la météo annonçait 70% de probabilité de pluie et d'orages pour lundi, journée où on prévoyait souffler la cellulose et fermer le toit. Il a donc fallu faire 2 journées dans une: installer le papier kraft, le pare-vapeur et la fourrure de 1"X3" au plafond puis les 2"X4" sur le dessus des poutrelles pour permettre la ventilation sous le contreplaqué. Les frères d'ALain étaient de la partie et on a réussi à souffler l'isolant juste après le souper.
Comme la météo se trompe toujours, il a fait beau lundi et on s'est reposé un peu. Mais mardi soir, on a eu tout un spectacle son et lumière, il y avait des éclairs sans arrêt et ça tombait à plein seau. La rigole qui évacuait l'eau de la fonte des neiges ce printemps devant la maison s'est remplie comme on n'avait jamais vu. Il a fallu faire quelques ajustements aux toiles protectrices, mais il n'y a pas eu de dégâts. En fait, ce n'est qu'en rentrant au boulot jeudi matin en écoutant les nouvelles que j'ai réalisé à quel point la tempête avait frappée fort. Aujourd'hui, trois jours plus tard, il reste toujours 50,000 abonnés qui sont sans électricité, une autre bonne raison pour être indépendant du réseau. Pour une fois, il n'est même pas tombé d'arbres chez nous mais la rivière est montée de 2 pieds cette semaine.
On a terminé le toit mercredi matin, il fallait fixer les feuilles de contreplaqué et étendre de nouvelles toiles publicitaires intactes qui serviront de membrane d'étanchéité pour le toit vert. Il reste à déterminer comment on installera la ventilation de l'entretoit. Il faut permettre à l'air de pénétrer au travers du couvert végétal et comme la pente de cette section descend vers le nord, cette partie aura tendance à accumuler pas mal de neige en hiver. L'air devrait ressortir sur la façade au dessus des fenêtres et il faut décidé comment protéger ces ouvertures des intempéries et des insectes. On privilégie évidemment des matériaux récupérés et/ou peu coûteux... Un couple de ferblantiers qui font des trucs magnifiques a proposé de venir nous aider. Quel coincidence épatante et c'est avec plaisir qu'on les accueillera car nous ne sommes pas très calés dans ce domaine si on en juge par les rebords des fenêtres qu'on a fait l'an dernier.
On a aussi commencé à faire des plans pour l'escalier et sélectionné le bois pour les limons et les marches. Hier, ALain a fabriqué le gabarit pour les montants des fenêtres. Avec l'expérience acquise l'an dernier, ça été beaucoup plus rapide cette fois-ci. La vue sera magnifique de notre lit, on pourra faire de l'astronomie de notre oreiller!

Précédente Suivante