Es-Cargo.qc.ca
Précédente Suivante






Vendredi, le 22 juin 2007
Le temps passe vite...
et les travaux avancent lentement il me semble. Évidemment, les changements seront plus subtils cette année puisqu'on en est à la finition... ou plutôt à l'infinition comme ALain aime appeler cette étape des travaux. Nous n'avons pas encore vraiment joué dans la toiture à part de regarder par les ouvertures des turbines pour constater que la cellulose ne semble pas avoir souffert autant qu'on le pensait. On devra remplacer ce qui a été mouillé, directement sous celle-ci, mais autour, ça a l'air en parfait état.
C'est d'abord le nivellement du sol à l'arrière de la maison qui a retenu notre attention. On veut pouvoir mettre l'isolation en parapluie autour de cette section et enterré complètement pour y faire le toit végétal avant l'hiver. On pense qu'il est souhaitable de protéger les membranes des rayons UV et des intempéries le plus vite possible et ça sera plus joli de ne plus voir toutes ces grandes toiles blanches. En déballant le tout, on a vite constaté qu'il manquait un mur de soutènement du côté Ouest et qu'il fallait prolonger l'aile du côté Est pour empêcher l'érosion. On a donc rempli des pneus, histoire de ce remettre en forme!
Ensuite, il fallait s'assurer que l'écoulement se ferait bien vers le fossé et non vers la maison. L'hiver a eu pour effet de compacter le remblai qu'on avait fait l'automne dernier et on devait redéplacer pas mal de terre pour y parvenir. Il était certain qu'une grosse pelle mécanique comme celle qui avait fait le travail l'an dernier ne pouvait pas se rendre où il fallait. On a d'abord demandé l'aide d'un gars du coin qui a une pépine, mais arrivé sur place, il n'était pas capable de monter là sans tout bousiller... Colère, déprime et questionnement : allait-on devoir faire tout ça au pic et à la pelle? On a finalement opté pour la location d'une mini-pelle et comble de chance, nos voisins nous on prêté un opérateur hors pair: un membre de la famille qui arrivait d'Abitibi pour les aider avec leur propre construction. Sans son aide, on se demande bien comment on aurait fait. À le regarder déplacer ces cailloux qui menaçait de faire verser la minuscule machine, j'en avais des sueurs froides. MERCI Michel!!!
En bonus, on a pu creuser une fosse pour notre compost. Les palettes que nous avions assemblées pour faire les boîtes, ne décourageait pas les chiens et autres bestioles à venir fouiner dans le tas. On a pondu un autre projet; au cas où on s'ennuie... on aimerait faire au dessus de cette fosse, une belle toilette à compost en torchis (cob) et fonds de bouteilles. Avis à ceux qui pensent venir nous voir, ramasser les bouteilles de couleurs et apportez-nous les quand vous viendrez nous voir!
Durant les périodes trop chaudes pour remplir des pneus au soleil, ALain a commencé à monter les formes pour l'escalier et taillé les marches de bois. C'est un vrai travail d'artiste et je n'en reviens pas comme c'est déjà très beau. Et parlant de beau, voyez le magnifique plancher de terre battue qu'Étienne et Marie-Ève on fait chez eux. Je suis allé les visiter cette semaine pour emprunter un livre et avoir des conseils pour notre propre plancher. J'ai été impressionée par l'impression d'un fini de cuir tanné très chaleureux et les insertions de hêtre sont du plus bel effet. Ils sont agréablement surpris de la résistance à l'eau que donne le traitement à l'huile de lin. Ça m'a convaincu d'aller de l'avant avec cette idée et je pense qu'on recouvrira éventuellement la dalle de béton du premier aussi!
Trois nouvelles brèves pour conclure cette chronique:

  • Après quelques séjours d'une journée avec nous, Alexandre a décidé de passer cet été à offrir ses bras à quelques chantiers verts. Nous avons l'honneur d'être les premiers sur sa liste. On l'a installé dans la grande tente mardi dernier et on espère le garder le plus longtemps possible.
  • On a reçu un courriel d'Autriche qui veut présenter notre projet lors d'une manifestation là-bas la semaine prochaine et qui voulait avoir des photos d'ensemble de la maison. C'est à ce moment que j'ai réalisé qu'on n'avait pas de photos globales récentes dans la section photo... on a remédié à cette lacune.
  • Finalement, Canal Vox est venu tourner un reportage pour l'émission "Vert tendre" qui prépare sa deuxième saison avec l'animateur Maxim Martin. Cette fois, vous pourrez tous la voir puisqu'elle sera disponible sur internet plus tard cet automne, je vous tiendrai au courant.

Précédente Suivante