Es-Cargo.qc.ca
Précédente Suivante





Vendredi, le 18 juillet 2008
La pluie ou le soleil?
On ne sait plus planifier les travaux à l'extérieur tellement le temps est instable cette année. Ça complique un peu les choses lorsqu'on veut refaire le devant de la toiture au premier. On doit garder les toiles toujours prêtes pour pouvoir tout couvrir en vitesse quand ça se met à tomber. On travaille à redresser l'angle de la façade du toit qui était à 90 avec le toit qui a une pente de 1:12. Visuellement ça sera plus beau de l'avoir perpendiculaire au sol et ça permettra une meilleure entrée d'air pour la ventilation du toit. Par la même occasion, on relocalise la gouttière pour qu'elle soit invisible: sur le toit plutôt que sur la façade. J'ai trouvé cette idée dans l'excellent livre de Rob Roy: Earth-sheltered Houses.
Pour l'instant, nous travaillons pas mal tout seul, à l'exception d'une visite fort intéressante la semaine dernière. On a accueilli pendant 2 jours, un cubain qui est au Québec pour quelques semaines afin de voir ce qui ce fait ici en terme de développement durable, d'agriculture, etc. Avec l'aide de Tye, son accompagnateur et d'Alexandre qui parlent tous deux espagnol, nous avons pu échanger un tas d'informations. On a profité de leur présence pour mettre une première couche de crépi de boue sur le grand mur de l'aile Nord-Est, près de la porte du deuxième. On a aussi commencé le ménage de la remise et sorti toute la paille que les chattes ont utilisée comme litière pendant l'hiver. La plus endommagée s'est retrouvée sur le toit où elle continuera à se décomposer. Il faut trouver une façon d'aménager et d'isoler la remise pour que tout le monde puisse cohabiter agréablement. On pense même réserver un coin pour faire la filtration d'huile végétale qui alimentera notre dernier jouet: un Land Cruiser que nous allons adapter pour fonctionner avec ce carburant plus propre.
Cet été, nous passerons encore pas mal de temps à jouer dans la bouette. Nous avons réorganisé les meubles au deuxième pour dégager tout les murs. Mardi, j'ai commencé la dernière couche du mélange terre/argile/paille qui égalisera les murs avant l'enduit à la chaux. Au premier, le poêle à bois est disparu (en fait, il est à vendre). Un petit muret de boue délimite l'emplacement du Rocket Mass Heater. Nous y mettrons une couche de perlite qui isolera sous lefoyer et le banc. Nous avons monté le coeur dehor, sans mortier, pour tester nos calculs. Comme le montre la photo où on aperçoit les flammes qui ne remonte pas le long du bois mais qui s'échappe à l'horizontal dans le tunnel de combustion, ça fonctionne à merveille.
Quelques autres nouvelles brèves:

  • Nous avons vidé pour la première fois notre bécosse à compost. L'opération ne prend que quelques minutes et est vraiment facile avec l'accès direct par dessous. Dans la section photo, vous pourrez voir le tas de compost, juste devant le panneau qui ferme la fosse. Il est recouvert de paille et on y a déposé 2 pallettes pour empêcher les animaux d'y fouiller. Il mûrira ainsi pendant un an.
  • L'escalier entre les deux étages est enfin terminé et on est très fier du résultat après un an de travail!
  • Sur une note plus triste, notre laveuse à tordeur nous a lâchée. Nous sommes en mode magasinage et regardons actuellement les modèles à chargement frontal très peu énergivore... à suivre.

Précédente Suivante