Es-Cargo.qc.ca
Précédente Suivante


Germain Lariviere
Laveuse
Remise
Toit de paille
Rocket Kim

Vendredi, le 5 septembre 2008
L'été un peu tard?
Enfin un peu de chaleur et de temps sec pour le sprint final. Comme à chaque année, il reste encore un tas de choses à faire impérativement avant de fermer le chantier pour l'hiver. Alain a aussi beaucoup travaillé à l'extérieur ce qui fait qu'on n'a pas eu autant de temps pour la maison, mais ça aide à payer les factures! Une pour une porte d'entrée digne de ce nom qui devrait être prête la semaine prochaine et une autre pour la nouvelle laveuse...
et le magasinage nous en a fait voir de toutes les couleurs, pour se terminé chez Germain Larivière à Laval. C'est le seul endroit où on ne nous a pas regardé comme des extra-terrestres avec nos questions sur la consommation électrique. Bien sûr, dans tous les magasins, les vendeurs savaient lire l'étiquette "Energy Star" qui donne le nombre de Kilowatts consommés par un usage "normal" sur un an. Ça ne nous disait pas si notre onduleur pouvait encaisser la demande maximale de l'appareil. Chez Germain Larivière, Jean-Sébastien a tout de suite compris notre situation particulière et a trouvé les chiffres dont nous avions besoin. En discutant avec lui, on a découvert qu'il rêve de s'auto-construire et qu'il suit déjà nos chroniques depuis un moment. Avec son aide précieuse, nous avons choisi une LG à chargement frontal qui consomme très peu d'eau en plus d'être peu énergivore. Une fois à la maison, afin de libérer les entrées d'eau pour la laveuse, il a fallu installer la robinetterie pour le bain, tâche qui trainait depuis Noël dernier.
En parlant d'eau, nous avons décidé de l'emplacement permanent pour la citerne. Nous avons commencé à creuser dans le flanc de la colline pour l'asseoir solidement et la protéger du gel. Il faudra ensuite la vider complètement pour la déplacer, construire un muret isolant tout autour et enterrer le bout de tuyau qu'on doit relocaliser sur une courte distance.
Dans la remise, le ménage est fait. Nous avons étendu la vieille paille sur les toits comme première couche du toit végétal. Alain a posé de la tôle sur le toit et une fenêtre pour faire de la lumière. Nous referons l'isolation avec de la paille, mais au lieu de mettre carrément des ballots empilés contre le mur de pneus, nous allons visser des 2X6 à tous les 3 pieds pour y attacher de la broche à poule qui contiendra les 6" de paille en vrac. On recouvrira ensuite avec de la boue pour empêcher l'air de passer, ainsi on n'aura plus à y retoucher à chaque année. Du côté Est de la maison, nous avons terminé le remblai et placé l'isolant récupéré puis les tapis. Un peu de boue sur les ailes des murs de pneus et on pourra fermer le tout.
Le Rocket Mass Heater est en bonne voie d'être complété, on a même déjà allumé un feu pour nous assurer qu'il n'y a pas de fuites dans la cheminée horizontale, tout semble fonctionner à merveille. Juste le banc à finir comme vous pouvez le voir dans la section photo, puis je prévois intégrer un four à pain juste à droite du baril. Pour améliorer encore le confort pendant la saison froide, il faut trouver comment mieux isoler les fenêtres pour réduire les pertes de chaleur la nuit et lorsqu'il ne fait pas soleil. Au premier, c'est facile de fermer devant le comptoir de la cuisine, sous les fenêtres et de créer un espace tampon comme l'an dernier avec des rideaux. Le problème est au deuxième parce que l'escalier passe sous les fenêtres et qu'il faut donc mettre quelque chose directement sur celles-ci. On a pensé ajouter une feuille de polycarbonate transparent à 4" à l'intérieur des thermos, mais à date, nous n'en avons pas trouvé. On va probablement se résigner à fabriquer des rideaux-isolant, mais ça va nous gâcher la vue spectaculaire de notre lit le matin. Peut-être qu'on pourrait organiser le mécanisme d'ouverture et fermeture à partir du lit? On continue d'y réfléchir et je vous reviens là-dessus.
Et les nouvelles brèves:

  • À l'intérieur, peu de choses ont changées. J'ai fait de la boue de finition sur un pan de mur du deuxième. Nous n'aurons sûrement pas le temps de nous lancer dans la finition à la chaux cette année.
  • Nicole, qui suivait notre projet sur internet depuis notre présentation chez Mer et Monde, est venue nous voir avec 3 visiteurs du Mali. Échange fort intéressant et qui nous laisse très songeurs. C'est tout un autre univers... et il fait toujours chaud là-bas!!!
  • On voit à peine Hortense et Noircie depuis un mois. La chasse doit être bonne, elles passent à peine prendre une bouchée de temps à autre. En tous cas, on n'a pas de souris dans la maison.
  • Kim, notre nièce, est venue nous aider encore cette année, malgré un horaire très chargé. Nous sommes très fiers de ses exploits: elle a participé à un concours de jeunes entrepreneurs et y a gagné le coup de coeur! Si vous êtes curieux de voir ses créations, allez jeter un coup d'oeil à sa page internet: koukou.ca

Précédente Suivante